4 tendances qui prouvent que le secteur de l’alimentation se digitalise

Temps de lecture : 3 minutes

 La digitalisation est un processus qui touche tous les secteurs d’activité : la banque, les assurances, etc. Le secteur des services a été le premier à se lancer dans la digitalisation. Toutefois, on observe depuis quelques années une digitalisation d’autres secteurs d’activité dont l’alimentation. Ce processus est lié à un changement dans les modes de consommation. La pandémie de Covid 19 a considérablement fait avancer la digitalisation de ce secteur. De nouveaux acteurs sont arrivés sur le marché en proposant des services numériques pour répondre aux besoins des consommateurs. Des startups innovantes se sont spécialisées dans ce domaine. On parle aujourd’hui de « foodtech ». Les nouvelles tendances de consommation ont considérablement accéléré le processus de digitalisation d’un secteur qui est encore loin d’avoir accompli sa transition digitale.

La livraison de produits frais avec Epicery

Propulsé sur le devant de la scène par la pandémie de Covid 19 et les confinements successifs, la plateforme Epicery a connu un énorme succès en 2020. Le service proposé aux consommateurs est simple : se faire livrer à la maison les produits vendus par les commerçants de quartier : primeurs, bouchers, fromagers, pâtissiers, etc. Faire ses courses sur Epicery est très simple, la livraison se fait dans la journée et permet aux clients de recevoir des produits frais qui arrivent tout droit de chez leurs commerçants. Lancée en 2016, cette startup qui a bénéficié du soutien de grands noms comme Xavier Niel est une référence de la foodtech et se déploie dans de nombreuses villes de France. En septembre 2021, le groupe La Poste GeoPost, a acheté 89% des parts de la société.

Un beau succès qui révèle également un changement important dans les habitudes des consommateurs. Ces derniers privilégient les commerces de proximité proposant des produits de qualité, mais souhaitent conserver un réel confort en se faisant livrer directement à domicile. On ne perd plus de temps à faire son marché le week-end !

Choisir des produits sains avec l’application Yuka

Parmi les grands noms de la foodtech, Yuka est un exemple de succès. Il n’y a pas si longtemps, il était impossible de faire ses courses sans voir dans tous les rayons des clients scanner des produits avec leur smartphone. L’application Yuka est devenue incontournable. Cette dernière permet d’analyser le contenu d’un produit et ainsi de vérifier sa qualité. A l’aide de cette application, il est possible de voir depuis l’écran de son téléphone s’afficher clairement la composition d’un produit et son impact sur la santé.

Le succès de Yuka est révélateur de l’attention nouvellement portée à la qualité des produits vendus en grande distribution. Pour le consommateur, Yuka est une source d’information qui permet de choisir de manière éclairée les produits que l’on mettra dans son panier.

Entreprendre un rééquilibrage alimentaire digital avec MyBody

Le rééquilibrage alimentaire consiste pour une personne à consulter un diététicien qui l’accompagne dans sa démarche vers une meilleure hygiène alimentaire. Un professionnel de la nutrition reçoit dans son cabinet des patients qui souhaitent être conseillés et guidés vers un nouveau mode d’alimentation. Pendant longtemps cette relation patient – nutritionniste se faisait en physique lors de consultations mensuelles ou bi mensuelles. Le service MyBody permet de digitaliser cette relation. Désormais le patient et le nutritionniste communiquent exclusivement par messagerie. MyBody utilise Messenger, la messagerie de Facebook pour mettre en contact diététiciens diplômés d’Etat et patients. Ces derniers peuvent envoyer des photos de leurs repas, demander des conseils, et recevoir un plan nutritionnel élaboré par leur diététicien.

Acheter ses produits sur la marketplace BienManger.com

Le succès d’Amazon a inspiré de nouveaux acteurs qui proposent aujourd’hui des marketplaces spécialisées, et l’alimentation n’y échappe pas. Le site bienmanger.com propose plus de 11 000 produits, 1 600 producteurs travaillent avec cette marketplace qui livre dans plus de 150 pays. Des plats régionaux, bio et de qualité sont disponibles sur cette marketplace. Précurseur, bienmanger.com est en activité depuis 19 ans, il met en avant le bien manger, mais aussi le savoir-faire français. Afin de maintenir son image de qualité, le site certifie que tous les produits présents sur sa marketplace ont fait l’objet de tests de la part d’un comité de dégustation avant d’être mis à la vente.

Plus d'articles ?

Recevez nos dernières recettes et conseils d'experts directement dans votre boîte de réception!

En soumettant ci-dessus, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Share this post:
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur linkedin
Partager sur email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *