Alimentation travail physique : comment bien manger quand on fait beaucoup d’efforts ?

Temps de lecture : 3 minutes

Lorsqu’il est question d’alimentation au travail, on parle souvent de l’importance de bien manger quand on occupe un emploi de bureau très sédentaire. Or, on a souvent tendance à oublier les emplois manuels beaucoup plus difficile physiquement. Pour les personnes occupant ce type de poste, il est important de bien s’alimenter. Dans cet article, MyBody vous donne les clés pour concilier alimentation travail physique.

Alimentation travail physique : qui est concerné ?

Les personnes ayant un travail dit physique sont les livreurs à vélo, les manutentionnaires dans un entrepôt, les ouvriers du BTP, les couvreurs, les hommes ou femmes de ménage, etc. Les métiers liés à la logistique et à la livraison se multiplient. Ce sont des métiers peu qualifiés qui nécessitent une bonne condition physique. Que ce soit dans le secteur alimentaire : les emplois tels que préparateurs de commandes sont à la fois physiques mais aussi stressants, car il faut suivre une cadence importante.

De la même manière sur les chantiers, les ouvriers occupent des emplois difficiles qui nécessitent de porter des charges lourdes. Enfin, les livreurs intègrent aussi cette catégorie des emplois dits physiques. Pour toutes ces personnes, la question de l’alimentation est essentielle. Il faut bien manger pour stocker de l’énergie, rester éveiller, conserver son attention pour éviter les accidents. L’alimentation travail physique doit donc être suffisante, mais cela ne signifie pas qu’il est possible de manger tout et n’importe quoi.

Quelle alimentation travail physique ?

Alimentation travail physique comment composer la bonne assiette

Lorsqu’on occupe un emploi physique, les bases d’une bonne alimentation sont bien spécifiques. Il est important de manger dans de bonnes quantités afin d’éviter les coups de fatigue qui vont accroître les risques de blessures ou d’accidents. Si vous ne mangez pas suffisamment, vous ressentirez des moments de faiblesse et ce seulement quelques heures après le repas.

Une bonne alimentation travail physique consiste à manger dans de bonne quantité. Remplissez votre assiette et surtout finissez là. Bien sûr, il n’est pas question de trop manger, mais surtout de ne pas se priver. Favorisez les sucres lents qui vous tiendront au corps, mais aussi les protéines : viande, poisson, œuf, oléagineux, céréales complètes.

Les protéines sont essentielles pour faire le plein d’énergie et éviter les sensations de faim. Un repas protéiné vous permettra de vous dépenser. Bien sûr n’hésitez pas à manger des fruits et des légumes pour faire le plein en vitamines et en oligoéléments.

Dans l’idéal, votre assiette du midi doit contenir :

  • 50% de protéines
  • 30% de féculents
  • 20% de légumes

L’hydratation est essentielle dans le cadre d’un travail physique

L’hydratation est essentielle et ce quel que soit le poste que vous occupiez. Toutefois, dans le cadre d’un travail physique bien s’hydrater est encore plus important. Il est recommandé de boire plus d’1.5 litre par jour dans le cadre d’un emploi de type bureau. Pour les métiers physiques on parle plutôt de 3L par jour. C’est bien au-dessus de ce qui est conseillé aux personnes ayant un emploi très sédentaire de bureau.

L'hydratation est importante dans le cadre d'une alimentation travail physique

L’hydratation est encore plus importante pour les salariés qui travaillent en extérieur et encore plus particulièrement l’été. Un travail physique doit s’accompagner d’une bonne alimentation pour éviter les accidents et assurer un bon fonctionnement du métabolisme.

Pourquoi faut-il plus manger quand on a un travail physique ?

Par définition, un emploi physique signifie que les dépenses énergétiques seront plus importantes. Le métabolisme est beaucoup plus sollicité qu’un emploi dit de bureau, où la personne reste en position statique toute la journée. Une personne occupant un poste physique va beaucoup plus marcher et soulever des charges. Elle sera également plus sujette aux maladies professionnelles telles que les troubles musculosquelettiques, mais aussi aux accidents du travail.

Il faut donc s’alimenter correctement pour rester fonctionnel, garder de l’énergie et ce durant plusieurs heures d’affilées.

Peut-on faire des écarts alimentaires ?

Alimentation travail physique

Que l’on occupe un emploi sédentaire ou physique l’alimentation doit rester saine et correspondre à ses dépenses énergétiques. C’est pourquoi même si vous occupez un emploi physique, il est conseillé d’éviter les écarts alimentaires de type grignotage. Toutefois, si vous n’avez pas assez manger ou si la journée est particulièrement intense, vous pourrez vous accorder une pause à 16 heures.

Dans le cadre de cette pause, favorisez les fruits riches en vitamines et les oléagineux : noix, graine de lin, graine de courge, fruits secs, etc.

Share this post:
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur linkedin
Partager sur email

Plus d'articles ?

Recevez nos dernières recettes et conseils d'experts directement dans votre boîte de réception!

En soumettant ci-dessus, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Sonia
Sonia

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.