Les 5 piliers du rééquilibrage alimentaire : bien s’alimenter c’est facile

Temps de lecture : 5 minutes

Pour apprendre à bien s’alimenter le mieux est encore de comprendre les 5 piliers du rééquilibrage alimentaire. Cette démarche consiste à suivre un régime alimentaire sain et surtout adapté aux besoins nutritionnels de chaque individu. Accompagnées par un professionnel de la nutrition, les personnes qui souhaitent démarrer un rééquilibrage alimentaire, apprennent ou réapprennent à s’alimenter en favorisant les bons aliments et en ajustant leur apport calorique à chaque repas en fonction de ce qu’ils ont mangé précédemment.

Rééquilibrage alimentaire : différencier les bons et les mauvais aliments le premier pilier

Au fil des décennies et de l’industrialisation du secteur alimentaire, nombre d’entre nous avons oublié en quoi consiste une alimentation équilibrée. Les évolutions sociétales et les solutions de facilité offertes par les grandes marques industrielles ont considérablement changer nos modes alimentaires. Les aliments transformés sont devenus la base de notre alimentation. Or, ces plats préparés sont bien souvent ceux dont les apports nutritionnels ne correspondent pas aux besoins réels des individus. Bien souvent trop gras ou trop sucrés, ces plats ne permettent pas de suivre une alimentation équilibrée.

Le premier pilier du rééquilibrage alimentaire consiste donc à identifier quels sont les bons des mauvais aliments. Si les campagnes de prévention publiques autour de l’alimentation font leur effet et qu’une grande majorité des personnes connaissent les méfaits du sucre et du sel sur l’organisme, il reste encore beaucoup de chemin à parcourir. Un diététicien va aider son patient à distinguer les bons des mauvais aliments. L’objectif étant de permettre à chacun de favoriser les fruits et légumes frais au profit des plats transformés. De la même manière, un diététicien faire la lumière sur les aliments les plus bénéfiques. Ce travail de pédagogie consiste à déconstruire les idées reçues et à améliorer le contenu de nos assiettes.

Comment ? En favorisant les céréales complètes, plus riches en fibres. En distinguant les bonnes des mauvaises graisses. Un diététicien apprendra également à son patient à favoriser les poissons mais aussi les viandes blanches moins caloriques que les viandes rouges. Lors d’un rééquilibrage alimentaire, le patient apprend à distinguer les bons aliments dans chaque grand groupe alimentaire.

Apprendre à équilibrer un repas : le deuxième des 5 piliers du rééquilibrage alimentaire

Savez-vous réellement à quoi ressemble l’assiette idéale ? Quels groupes d’aliments doit-elle contenir ? Les études et sondages qui se succèdent depuis quelques années sont alarmants. En effet, bien souvent une assiette est composée de seulement deux groupes d’aliments : des protéines (viande ou poisson) et féculents (pâte, riz) ou encore protéines et légumes.

En réalité, un bon repas surtout un déjeuner doit se composer : d’une source de protéine (viande et poisson ou aliment riche en protéine) des légumes (en quantité importante) et des céréales complètes (en plus petite quantité : riz brun, pâtes complètes ou pâte de riz).

Ces trois groupes d’aliments bien répartis dans une assiette constituent le déjeuner idéal à la fois pour répondre aux besoins nutritionnels, mais aussi pour s’assurer de ne pas avoir une petite fringale à 16 heures.

L’assiette idéale varie en fonction du repas : petit-déjeuner, déjeuner et dîner. En fonction de l’heure et de l’activité physique qui sera réalisée par la suite. La composition de l’assiette doit évoluer pour répondre aux besoins de chacun. Un rééquilibrage alimentaire va permettre d’apprendre à composer une assiette saine et complète.

Le 3ème pilier du rééquilibrage alimentaire : la proportion d’aliment dans une assiette

Bien manger, c’est aussi manger en quantité suffisante. Autrement dit, il est nécessaire de comprendre de quelle manière une assiette doit être remplie. Chaque groupe d’aliments doit être présent en quantité suffisante. Ces proportions sont établies par un diététicien qui prend en compte : la taille, le poids, l’activité physique, l’activité professionnelle et d’éventuels intolérances alimentaires. L’objectif étant pour chaque personne de savoir de quoi son corps a besoin et d’adapter son assiette à ces besoins.

Savoir quelle quantité de protéine, de glucide et de fibre est essentielle. Mais cela ne s’arrête pas là, il faut également savoir quelle quantité d’eau vous devez consommer chaque jour, car l’hydratation est également un facteur important.

Tous ces éléments sont expliqués par un diététicien qui établira les quantités de manière personnalisée.

Le quatrième pilier du rééquilibrage alimentaire : la fin du grignotage

Un rééquilibrage alimentaire de qualité avec un suivi réalisé par un professionnel de la nutrition vous permettra d’apporter à votre organisme tout ce dont il a besoin pour fonctionner correctement. Une assiette équilibrée et bien proportionnée va vous aider à supprimer les petits grignotages intempestifs.

Pour celles et ceux qui tombent souvent dans ce piège, un nutritionniste recommandera certains aliments à favoriser en cas de petit creux : une pomme ou des oléagineux sont souvent conseillés dans ce cas de figure. Le grignotage résulte d’un repas insuffisant ou peut être d’ordre psychologique notamment pour les personnes qui ont tendance à manger pour lutter contre leurs contrariétés ou leur stress. Lors d’un rééquilibrage alimentaire il est essentiel de se limiter aux heures de repas.

Le dernier pilier : le rééquilibrage nutritionnel d’un repas à un autre

Comme son nom l’indique, le rééquilibrage alimentaire permet à chacun de « rééquilibrer » son apport nutritionnel journalier. Si vous faites un écart lors de votre rééquilibrage alimentaire l’important est de savoir comment ajuster le prochain repas. En effet, alors qu’un régime draconien supprime les desserts sucrés ou les aliments trop gras, le rééquilibrage alimentaire, lui permet de s’offrir de petits plaisirs en compensant par un repas moins riche par la suite.

Si vous êtes de nature gourmand, un diététicien vous apprendra à vous faire plaisir de temps en temps sans pour autant compromettre votre régime alimentaire. C’est aussi pour cette raison que cette méthode d’alimentation est beaucoup plus efficace sur le long terme.

Pour mieux comprendre le rééquilibrage alimentaire, n’hésitez pas à tester MyBody, la première solution pour un rééquilibrage alimentaire en ligne. Nos diététiciens vous aident à améliorer votre alimentation et vous accompagnent de manière personnalisée au quotidien.

Share this post:
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur linkedin
Partager sur email

Plus d'articles ?

Recevez nos dernières recettes et conseils d'experts directement dans votre boîte de réception!

En soumettant ci-dessus, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Sonia
Sonia

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *