Calculer son IMC est-ce vraiment intéressant ?

Pourquoi calculer son IMC
Temps de lecture : 4 minutes

Si vous vous intéressez à la nutrition l’acronyme IMC (indice de masse corporel) ne vous ai pas inconnu. Calculer son IMC est loin d’être compliqué, d’ailleurs il existe même des calculateurs gratuits en ligne. Mais à quoi sert véritablement l’indice de masse corporelle ? Quelles informations apporte-t-il et en quoi est-ce pertinent ? Pour finir, quel est le lien entre indice de masse corporelle et rééquilibrage alimentaire.

Qu’est-ce que l’IMC et à quoi sert cette valeur ?

Le lien entre santé et alimentation n’est plus à prouver depuis longtemps. Une personne obèse a beaucoup plus de chances de développer des maladies cardiovasculaires, du diabète et du cholestérol 💉qu’une avec une corpulence normale. Les personnes trop maigres ont également du souci à se faire pour leur santé. Mais comment classer les personnes ? Sur quels critères se baser ? L’indice de masse corporelle est la réponse qui a été trouvée pour donner un indicateur et permettre de catégoriser les personnes.

L’indice de masse corporelle est à ce jour, le seul critère de calcul reconnu scientifiquement👩‍🔬. Les professionnels de santé l’utilisent pour évaluer l’état de santé d’un patient. L’OMS reconnaît également cet indice comme étant fiable. L’IMC ou BMI (Body Mass Index) est donc une formule réputée fiable. La formule appliquée pour calculer son IMC est très simple.

Comment calculer son IMC ?

Calculer son IMC n’est pas un très compliqué. Vous pouvez parfaitement le faire. Il vous suffit de connaître votre poids et votre taille pour obtenir votre indice de masse corporel. Prenons l’exemple d’une personne qui pèse 60 kilos et mesure un 1 mètre 60, pour calculer son IMC, il faut appliquer la formule suivante :

60/1,60² = 60 / (1,60 X 1,60) = 60/2,56 = 23,44

Si les mathématiques ne sont pas votre fort, il existe des calculateurs d’IMC en ligne qui appliquent pour vous ce calcul. Il suffit de rentrer votre taille et votre poids et vous obtiendrez votre IMC.

Calculer son IMC quelle formule appliquée
Comment calculer son IMC simplement

Tableau d’IMC à quelle catégorie correspond votre indice ?

Après avoir calculer son IMC, il n’y a plus qu’à se reporter au tableau de correspondance pour savoir à quelle catégorie vous appartenez. En fonction du nombre atteint lors du calcul, vous saurez si votre corpulence est trop faible (maigreur), normal, en surpoids ou en obésité.

  •  Entre 16 et 19 : Maigreur                         
  •  Entre 20 et 25 : Corpulence normale          
  •  Entre 25 et 30 : Surpoids                         
  •  Entre 30 et 35 : Obésité de classe I     
  •  Entre 35 et 40 : Obésité de classe II     
  •  IMC > à 40 : Obésité morbide        

Les limites de l’IMC

Si l’IMC est indicateur fiable selon les professionnels de santé👨‍⚕️. Cela ne signifie pas qu’il soit parfait. En effet, calculer son IMC ne repose que sur deux métriques : la taille et le poids. Cela signifie que d’autres paramètres sont exclus du calcul. La masse osseuse et la masse maigre ne sont pas pris en compte dans le calcul de son IMC. Or, l’absence de ces paramètres n’est pas sans conséquence. L’IMC d’un sportif de haut niveau 🤾‍♀️ sera forcément en décalage par rapport à la réalité, car sa masse osseuse et musculaire est très largement supérieure à la majorité des personnes.

Les sportifs ⛹🏾‍♂️ne sont pas les seuls qui n’auront pas un indice de masse corporel correspondant à la réalité de leur métabolisme. Il est possible de trouver des personnes dont l’IMC correspond à la moyenne mais qui accumulent de la graisse dans certaines parties du corps comme au niveau des viscères.

Il est important de ne pas confondre un IMC normal et une silhouette parfaite. Un indice normal ne veut pas dire qu’une personne n’est pas en léger surpoids. Vous l’aurez compris, calculer son IMC ne donne qu’une indication partielle.

Existe-t-il des indicateurs plus fiables que le calcul de son IMC ?

Si le calcul de l’IMC est un indicateur reconnu, il n’est pas le seul à pouvoir vous renseigner sur votre état de santé et votre morphologie. Un diététicien ou nutritionniste peuvent vous recommander de faire un bilan nutritionnel. Il s’agit d’une prise de sang 💉qui permet de donner des indications précises comprenant notamment un bilan vitaminique.

Calculer son IMC quelles alternatives
Les alternatives au calcul de l’IMC

Il est possible de récupérer des données fiables via l’utilisation d’une balance impédancemètre. Cet appareil fonctionne de la même manière qu’une balance⚖️ pèse personne traditionnelle, mais apporte jusqu’à plus de 30 données sur l’état du métabolisme (masse graisseuse, masse musculaire, masse osseuse, etc). La balance impédancemètre est utilisée par de nombreux professionnels de la nutrition 🍏car elle leur apporte très simplement toutes les données dont ils ont besoin pour évaluer l’état de santé du patient.

Pour finir certaines formules permettent de calculer son poids idéal :

  • La formule de Lorentz
  • La formule de Creff
  • La formule de Monnerot-Domaine
  • La formule de Trefethen

Quel est l’intérêt de l’IMC dans un rééquilibrage alimentaire ?

Si un diététicien ne reposera pas le programme alimentaire de son patient en fonction de son IMC. En revanche, cette indication peut lui être utile. C’est pourquoi, dans certains cas, le diététicien peut calculer l’IMC de son patient.

Toutefois, cet indice n’a qu’une valeur informative, il n’entre pas en compte dans la manière dont le patient sera pris en charge par le professionnel de santé. Ce dernier va d’abord se concentrer sur l’apprentissage autour des bons réflexes alimentaires et l’élaboration d’un programme adapté.

Share this post:

Plus d'articles ?

Recevez nos dernières recettes et conseils d'experts directement dans votre boîte de réception!

En soumettant ci-dessus, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Sonia
Sonia

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.