Le rééquilibrage alimentaire avant après : votre rapport à la santé va changer

Temps de lecture : 4 minutes

Trop souvent après un régime, les personnes retournent à leurs mauvaises habitudes. Cela est d’autant plus vrai, que certains d’entre eux, particulièrement restrictifs produisent de trop grandes frustrations. Or, dans le cadre d’un rééquilibrage alimentaire il y a bien un avant et un après. Au terme d’un suivi avec un diététicien, le rapport à l’alimentation et à la santé. Les patients apprennent à mieux manger sur le long terme. Leur mode de nutrition évolue. Ils savent comment se nourrir, comment compenser après un petit plaisir, etc. MyBody vous dit tout sur le rééquilibrage alimentaire avant après et ce qui va rester après ce type d’accompagnement.

Bien s’alimenter c’est manger à heures régulières, une bonne habitude qui va perdurer

Bien souvent, avant un rééquilibrage alimentaire, les personnes ont tendance à manger à n’importe quel moment. Grignotage entre les repas, diner trop tardif, repas sauté, etc… la régularité des repas n’est pas une priorité. Pourtant, parmi les bons réflexes que les personnes suivant un rééquilibrage alimentaire vont rapidement apprendre c’est l’importance de manger à heure régulière. Cette notion de régularité s’acquière au bout de quelques semaines. Après un rééquilibrage alimentaire de nombreuses personnes conservent le réflexe de manger à heure fixe, de ne pas sauter des repas et de veiller à ne pas manger trop tard.

Manger à heures fixes fait partie des changements souvent évoqués par les personnes ayant suivi ce type de suivi. C’est ce qui est notable lorsqu’on évoque les changements du rééquilibrage alimentaire avant après.

rééquilibrage alimentaire avant après manger à heure régulière reste un réflexe

Les quantités d’aliments dans les assiettes le grand changement du rééquilibrage alimentaire avant après

Si la régularité des repas est un réflexe qui perdure après le rééquilibrage alimentaire vient ensuite la quantité d’aliments servis lors des repas. Une assiette équilibrée se compose de différents aliments appartenant à plusieurs familles : protéine, fruits et légumes, féculents. Pour qu’une assiette soit réellement équilibrée, il faut veiller à ce qui la compose mais aussi à la quantité présente. Celle-ci varie en fonction des heures. La quantité de féculent n’est pas identique entre l’assiette du midi et celle du soir.

Lors d’un rééquilibrage alimentaire, le diététicien apporte les clés d’une alimentation équilibrée. Ce professionnel de la nutrition donne des points de repère et notamment des indications chiffrées en ce qui concerne les quantités. Il indique la quantité de protéine en kilo. Les fruits et légumes sont en général à volonté, sauf dans certains cas bien spécifique.

Avant un rééquilibrage alimentaire la question des quantités est souvent floue, peu de personnes savent en réalité combien de grammes est autorisée et surtout suffisant pour un repas équilibré. Les personnes amenées à se prononcer sur la question du rééquilibrage alimentaire avant après, mettent souvent en avant cette question de la quantité. Après plusieurs semaines passées à suivre un rééquilibrage alimentaire, ces dernières ont acquis les bons réflexes et savent quelle quantité d’aliment doit être consommée à chaque repas.

reequilibrage alimentaire avant après : connaître les bonnes quantités à mettre dans son assiette

Rééquilibrage alimentaire avant après : choisir les modes de cuisson les plus sains

Bien manger c’est aussi savoir préparer à manger. Passer des plats cuisinés à se préparer soi-même ses repas n’est pas évident. Là encore, lors d’un rééquilibrage alimentaire, les patients apprennent ou réapprennent à cuisiner. Cela passe notamment par quelques changements concernant les modes de cuisson. Les diététiciens recommandent des cuissons sans trop de graisse ajoutée. Il vaut mieux opter pour une cuisson à la vapeur qui conserve les nutriments et vitamines présents dans les aliments, mais aussi leur saveur originelle. Enfin, cela permet d’éliminer les sources de graisses supplémentaires.

Parmi les réflexes que conservent les personnes ayant suivi un rééquilibrage alimentaire avant après, elles sont nombreuses à poursuivre la cuisine sans graisse ajouter au moment de la cuisson. En évitant les modes de cuisson trop gras, ces personnes poursuivent une bonne habitude qui est également très sain pour leur santé.

Rééquilibrage alimentaire avant après : les fruits et légumes restent la base de l’alimentation

La principale différence entre un rééquilibrage alimentaire et un régime repose essentiellement sur la durée. Là où un régime promet des résultats spectaculaires en un minimum de temps, le rééquilibrage alimentaire est un apprentissage dont la durée est variable et qui a pour objectif d’apprendre à mieux se nourrir sur le long terme.

Rééquilibrage alimentaire avant après : continuer de manger des fruits et des légumes en grande quantité

 C’est pour cette raison que les personnes qui se lancent dans cette démarche constate qu’après un rééquilibrage alimentaire de nombreux réflexes acquis ne disparaissent pas. Après plusieurs semaines et parfois de long mois, les organismes et le cerveau ont acquis de nouvelles habitudes. La consommation de fruits et de légumes devient dès lors plus systématique.

Compenser les écarts alimentaires au repas suivant le bon réflexe après un rééquilibrage alimentaire qui ne s’arrête pas

Parmi toutes les informations et les réflexes que le rééquilibrage alimentaire offre, la bonne gestion des repas est un point essentiel. Contrairement à la rigidité imposée par les régimes, le suivi par un diététicien permet de relativiser la culpabilité liée à un écart alimentaire.

En effet, après un repas trop riche ou à un petit craquage sucré, une personne ayant entrepris un rééquilibrage alimentaire sera en mesure d’adapter le repas suivant en diminuant les aliments les plus caloriques pour compenser cet écart. Tout le travail pédagogique réalisé par un diététicien permet aux personnes de savoir quels aliments sont les plus riches et ceux qu’il est possible de réduire pour compenser le surplus de gras ou de sucre lié à l’écart qui a été fait.

Après un rééquilibrage alimentaire les connaissances acquises en matière de nutrition reste et les personnes sont capables de rééquilibrer leur programme alimentaire seule.

Share this post:
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur linkedin
Partager sur email

Plus d'articles ?

Recevez nos dernières recettes et conseils d'experts directement dans votre boîte de réception!

En soumettant ci-dessus, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Sonia
Sonia

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.