Le guide du rééquilibrage alimentaire : pour tout comprendre

Guide du rééquilibrage alimentaire
Temps de lecture : 8 minutes

Démarrer un rééquilibrage alimentaire est un réel virage dans votre vie. Des choses importantes vont changer. Ce que vous allez manger. Ce que vous allez acheter en magasin. Où vous allez faire vos courses ? La pratique d’une activité physique. Une meilleure régularité entre les repas, etc. C’est pour cela que MyBody a décidé de publier le premier guide du rééquilibrage alimentaire complet. L’objectif est de vous présenter tous les aspects de cette démarche nutritionnelle, les étapes et les bons conseils.

Définir ses objectifs nutritionnels

Avant d’entrer dans le vif du sujet avec le guide du rééquilibrage alimentaire. Commençons par évoquer la période qui précède ce changement dans vos habitudes nutritionnelles. Tout d’abord, avant de réaliser un rééquilibrage alimentaire, il est important d’être clair dans ses attentes et ses besoins. Les changements qui vont s’opérer dans vos assiettes vont aussi impacter votre psyché. Il faut donc identifier ses objectifs et donc ce que vous attendez de ce rééquilibrage. Être clair dans son esprit donne à la fois de la motivation et vous permet de faire les bons choix de vie.

Les raisons de faire un rééquilibrage alimentaire sont multiples :

  • Améliorer son alimentation pour se sentir mieux dans son corps et dans sa tête
  • Trouver le meilleur régime pour perdre du poids
  • Faire un rééquilibrage alimentaire pour des raisons de santé
  • Changer son alimentation pour aller avec la pratique d’une activité physique
  • Faire un rééquilibrage alimentaire après l’accouchement

Savoir pourquoi on se lance dans un rééquilibrage alimentaire permet de prendre la bonne décision et surtout de s’y tenir. Dans ce guide du rééquilibrage alimentaire vous verrez que l’aspect psychologique et motivationnel est essentiel.

Quand démarrer un rééquilibrage alimentaire ?

La bonne nouvelle est que vous pouvez entreprendre n’importe quand un rééquilibrage alimentaire. Il n’existe pas de mauvaises ou de bonnes périodes pour se lancer. En revanche, il est essentiel d’être motivé pour mettre toutes les chances de son côté. On constate bien souvent qu’il existe des périodes plus propices que d’autres :

  • Démarrer un rééquilibrage au printemps pour perdre quelques kilos avant l’été
  • Après les fêtes de fin d’année au moment des bonnes résolutions
  • Après la période estivale pour bien commencer la rentrée en adoptant un nouveau régime alimentaire
Guide du rééquilibrage alimentaire : quel meilleur moment pour commencer ?

D’un point de vue personnel, on remarque également que certains moments de vie sont plus propices. Notre guide du rééquilibrage alimentaire vous donne quelques moments clés qui incitent à démarrer de nouvelles habitudes alimentaires :

  • Après une visite médicale sur recommandation du médecin
  • Pour les femmes : après un accouchement
  • Pour les hommes et les femmes après une brusque prise de poids

Rééquilibrage alimentaire gratuit ou payant à chacun sa formule

Vous avez décidé de commencer un rééquilibrage alimentaire et vous êtes motivé. Il faut maintenant choisir sa formule. Il existe différents moyens de se lancer et de choisir son accompagnement. Le guide du rééquilibrage alimentaire vous présente les trois manières de vous lancer.

Le rééquilibrage alimentaire gratuit : se lancer seul

Il n’existe pas de règles bien déterminées quant à la meilleure manière de débuter un rééquilibrage alimentaire. En effet, rien de vous empêche de vous lancer seul. Si certaines clés sont bien connues comme manger 5 fruits et légumes par jour, diminuer les graisses saturées dans son alimentation, manger à heure régulière, favoriser les céréales complètes, etc, si vous choisissez de faire un rééquilibrage alimentaire gratuit, il faudra tout de même faire des recherches.

Ces dernières peuvent se faire en ligne en lisant des articles de blog comme ceux que vous trouverez sur le site internet MyBody et notamment ce guide du rééquilibrage alimentaire ou vous pouvez opter pour des livres sur le sujet. De nombreux nutritionnistes et diététiciens ont publié sur ce sujet. D’ailleurs, MyBody a déjà sélectionné des livres sur le rééquilibrage alimentaire. Vous pouvez également suivre des diététiciens et des coachs sur leurs réseaux sociaux.

Vous l’aurez compris si vous souhaitez démarrer un rééquilibrage alimentaire gratuit, il faudra prendre du temps pour vous informer.

Faire un rééquilibrage alimentaire avec un coach virtuel

Les solutions de coaching en ligne sont de plus en plus nombreuses. Si ce guide du rééquilibrage alimentaire ne peut pas toutes les citer. Il est important de préciser qu’elles permettent aux personnes souhaitant démarrer un rééquilibrage alimentaire de bénéficier d’un suivi souple et adapté à leurs besoins. Parmi les leaders sur le marché, MyBody vous propose un accompagnement avec un professionnel de l’alimentation. Notre solution vous permet de vous faire accompagner par un diététicien diplômé d’Etat avec qui vous pouvez communiquer tous les jours.

Vous êtes libre de lui envoyer des photos de vos repas, de lui poser des questions sur vos choix alimentaires, etc. La communication est simple et ludique. Enfin dernier point important, les solutions de coaching alimentaire en ligne sont généralement moins chères, chez MyBody, le suivi alimentaire est à moins de 2€ par jour.

Guide du rééquilibrage alimentaire coaching virtuel ou consultation en cabinet ?

Faire un rééquilibrage alimentaire avec un professionnel de l’alimentation

Dans sa version la plus classique, le rééquilibrage alimentaire se fait avec l’accompagnement d’un professionnel de la nutrition. Ce dernier vous fixe régulièrement des consultations dans son cabinet pour encadrer votre régime alimentaire, surveiller vos progrès et fixer des objectifs.

Cette solution très efficace vous permet de bénéficier de la présence d’un professionnel diplômé connaissant parfaitement les besoins de votre métabolisme et capable de vous assister à chaque étape de votre rééquilibrage alimentaire.

Que vous optiez pour une solution de coaching en ligne ou pour un suivi plus classique, ce guide du rééquilibrage alimentaire vous recommande fortement de vous faire accompagner par un professionnel de santé.

Avec qui commencer son rééquilibrage alimentaire ?

Dans ce guide sur le rééquilibrage alimentaire, nous ne pouvions pas faire l’impasse sur l’accompagnement. Cette démarche visant à améliorer son alimentation passe dans la majorité des cas par un suivi effectué par un diététicien ou dans certains cas par un nutritionniste.

En règle générale, un nutritionniste intervient auprès des personnes rencontrant des problèmes de santé. Se faire suivre par un nutritionniste est recommandé pour les personnes souffrant d’obésité morbide, de diabète, de cholestérol, de cancers ou d’autres maladies graves. Il arrive qu’après la phase de lancement et de stabilisation que le nutritionniste passe la main à un diététicien qui continuera le suivi.

Guide du rééquilibrage alimentaire qui pour un suivi nutritionnel ?

Si ces deux professionnels sont tous les deux des spécialistes de l’alimentation, leur suivi ne se fait pas au même prix. Une consultation réalisée avec un nutritionniste pourra être prise en charge en partie par la sécurité sociale voir même votre mutuelle. La consultation avec un diététicien n’est prise en charge que par certaines mutuelles de santé.

Guide du rééquilibrage alimentaire : phase 1 le bilan nutritionnel

Bien qu’il ne soit pas obligatoire, le bilan nutritionnel est fortement recommandé. Il permet lors d’une première consultation de faire le point sur vos objectifs et votre état de santé. Lors de cet entretien, le patient répond à des questions (appelé également anamnèse). Il peut s’accompagner d’un bilan sanguin qui permettra d’identifier les carences alimentaires et de réaliser un bilan vitaminique.

Le bilan alimentaire est un excellent point de départ pour mettre en place un menu nutritionnel adapté à vos besoins. En fonction de votre activité professionnelle, sportive, de vos habitudes alimentaires, de vos intolérances, un professionnel de la nutrition pourra mettre au point un suivi, définir des objectifs et un programme adapté.

Démarrer par un bilan nutritionnel est donc une excellente idée pour démarrer un rééquilibrage alimentaire sur de bonnes bases.

Phase 2 : faire le plein de nouveaux aliments et revoir le contenu de vos placards et de votre frigo

Afin de démarrer votre nouvelle vie, dans les meilleures conditions, notre guide du rééquilibrage alimentaire vous conseille de commencer par faire le ménage dans votre cuisine. Débarrassez-vous des aliments que vous ne devez plus consommer régulièrement (ceux jugés trop gras, trop sucrés) vous pourrez y revenir occasionnellement plus tard.

L’objectif de se petit ménage de printemps dans votre cuisine est de faire de la place pour de nouveaux aliments plus sains et donc plus adéquation avec votre nouveau mode de vie. Puis, vient le moment de faire vos courses de rééquilibrage alimentaire et de changer quelques habitudes. Favorisez les fruits et les légumes et faites le plein dans votre supermarché ou pourquoi pas au marché près de chez vous.

Guide du rééquilibrage alimentaire : de nouveaux aliments

Commencez par échanger les produits que vous consommiez avant par d’autres plus sains. Par exemple si vous aimez les paquets de biscuits au chocolat, optez pour des tablettes de chocolat noir. Si vous aimez les biscottes au blé remplacez-les par biscottes aux céréales complètes.

Favorisez les produits frais et non transformés aux surgelés et aux produits alimentaires comportant une trop forte présence d’additifs et de sucres ajoutés.

Phase 3 : pratiquer un sport pendant un rééquilibrage alimentaire

Dans ce guide du rééquilibrage alimentaire, il est essentiel de parler de l’activité sportive. Il est important d’accompagner ce changement nutritionnel par plus de sport. Les professionnels de santé qui accompagnent leurs patients dans cette démarche recommandent de pratiquer une activité sportive. Cela peut se faire via une activité physique collective ou individuelle ou tout simplement en trouvant des astuces pour se dépenser plus :

  • Favoriser la marche à pied au lieu des transports ou de la voiture
  • Prendre les escaliers au lieu des escalateurs ou de l’ascenseur
  • Pratiquer des activités douces comme le yoga ou le tai chi

Se lancer dans une activité sportive est non seulement excellent pour prévenir les maladies cardiovasculaires, pour brûler des calories, faire baisser la tension des personnes souffrant d’hypertension. C’est aussi un très bon moyen d’accélérer les résultats d’un rééquilibrage alimentaire.

Faire du sport un des points les plus importants du guide du rééquilibrage alimentaire

Le guide du rééquilibrage alimentaire vous livre quelques conseils

Suivre un rééquilibrage alimentaire est une contrainte, mais le jeu en vaut la chandelle. Non seulement vous vous sentirez mieux dans votre corps et dans votre tête, vous ferez du bien à votre corps mais surtout votre qualité de vie va s’améliorer. Pour tenir bon lors de ce processus le guide du rééquilibrage alimentaire vous livre quelques astuces.

La motivation est la clé

Si nous présentons ici un guide du rééquilibrage alimentaire, l’aspect psychologique reste très important. Dans le rééquilibrage alimentaire comme dans le sport, tout est dans la tête. La motivation est la clé du succès. Si les débuts peuvent être un peu dur, de nouveaux réflexes apparaissent rapidement. Par ailleurs, les premières semaines sont l’occasion de découvrir de nouveaux aliments, de nouvelles saveurs. Ces premières semaines sont souvent assez faciles à vivre moralement, car la motivation est présente. En revanche, après plusieurs semaines bien souvent le moral flanche un peu. Il est important de savoir rester mobilisé et fixé sur son objectif.

Optez pour un suivi nutritionnel

Pour rester motivé mais aussi pour bénéficier d’un suivi de qualité et adaptable, le guide du rééquilibrage alimentaire préconise de se faire suivre par un professionnel de santé. Que vous optiez pour un suivi nutritionnel en ligne ou en présentiel, la présence d’un nutritionniste ou d’un diététicien est vivement recommandé. Pourquoi ? Pour éviter les baisses de moral, être suivi par un professionnel est important. Par ailleurs, cela permet d’ajuster ou d’adapter le programme nutritionnel aux évolutions du patient.

Manger équilibré ne veut pas dire être frustré

Contrairement à un régime, le rééquilibrage alimentaire ne se base pas sur l’interdiction ou sur la frustration. C’est même tout à fait le contraire. Si vous aimez le sucré ou les plats un peu riche, un diététicien peut vous aider. Comment ? En remplaçant certains produits trop gras, trop sucrés ou trop pauvres en vitamines, oligoéléments et nutriments par des aliments de meilleure qualité, plus riches d’un point de vue nutritionnel.

Par ailleurs, le rééquilibrage alimentaire n’exclut pas les petits plaisirs et les écarts alimentaires. Après un gâteau ou un repas trop riche, il suffit de rééquilibrer le prochain repas pour compenser cet apport supplémentaire en sucre ou en graisse.

Vous avez aimé le guide du rééquilibrage alimentaire ? Nous vous donnons rendez-vous sur le blog MyBody pour en savoir plus.

Share this post:
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur linkedin
Partager sur email

Plus d'articles ?

Recevez nos dernières recettes et conseils d'experts directement dans votre boîte de réception!

En soumettant ci-dessus, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Sonia
Sonia

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.